Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

Maxime

Mon Idéal ... c'est Vous !

Recherche

Texte libre

Vous souhaitez soutenir notre action  

BULLETIN D’ADHESION 

« LES AMIS DE FLOURENS » 31130 FLOURENS

 Nom Prénom ……………………………

 Adresse………………………

Localité……………Code Postal…….

' .../.../.../.../...   

š e-mail…………………

 £      Adhérent : 21.00 €

 £      Sympathisant : 16.00 €

 £      Membre Bienfaiteur : Sans limite de versement

 £      Demande d’information sur l’association.

 Règlement à joindre au nom de: 

« LES AMIS DE FLOURENS ». CCP:0772086RO37 Tlse

Coupon à expédier à :

Jean  GRANADOS. 2, rue Pasteille. 31130 – FLOURENS  

Archives

7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 13:11

DONNEZ-MOI LA SERENITE D'ACCEPTER LES CHOSES QUE JE NE PEUX PAS CHANGER, LE COURAGE DE CHANGER CELLES QUI PEUVENT L'ETRE, ET LA SAGESSE DE FAIRE LA DISTINCTION ENTRE LES DEUX.

                                                            GRANADOS Jean

Partager cet article
Repost0
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 18:35

Ce  Ce soir tu as fait rejaillir en moi une pensée que jamais je n'aurais souhaité imaginer.

 

    J'ai pris conscience que certaines gens ne peuvent jamais s'élever car ils sont trop lourds

 

 

 

« Soit par leurs passés, soit par leurs manque d'ambitions en l'avenir »

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                   (Jean GRANADOS)

 

 

 

 

 

 

Quelle cause, (aussi louable soit-elle)

 

 

Quel but, (aussi important soit-il)

 

 

Quelle vengeance, (aussi imprévisible soit-elle)

 

 

Mérite-t-il de supprimer un être vivant, de le tuer ?

 

 

 

 

Doit-on rester spectateur passif, voyeur de ces évènements  quotidiens 

Qui par leurs répétitions lassantes

Nous habituent et nous laissent indifférents ?

  Je pose la question,

 Dans une société en crise avec des valeurs qui s'effilochent au gré du temps, peut-on supporter encore aujourd'hui ces méfaits sans combattre avec toute notre énergie ce mal qui nous ronge peu à peu et qui s'appelle

 

 

 

 

«  L'indifférence  »

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 10:33

Te l'ai-je jamais dit

 

 

Te l'ai-je jamais dit

Tu étais le jardin dans lequel j'aurais voulu grandir

 

 

 Tu étais l'arbre à l'ombre duquel j'aurais aimé mourir

Tu étais le sourire que durant tant d'années j'ai mendié

Tu étais la rivière dans laquelle j'aurais voulu me purifier

Tu étais le sentier qui m'aurait conduit si loin dans mes découvertes

Tu étais l'horizon qui me rapprochait si près du meilleur de moi

Tu étais une femme si présente que la flamme de l'espoir ne s'est jamais éteinte en moi.

                                                                      Jean GRANADOS

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 10:22
Où que tu sois

 

 

Où que je sois

Où que tu sois

Je sais

 

 

Je sais la direction de tes émotions, celle de ton corps

Il me suffit de pivoter légèrement, de pencher la tête

D'ébaucher un mouvement immobile

Pour me relier à toi.

 

 

Où que je sois

Où que tu sois

Je te vois

 

 

Je te vois vivante, rieuse ou délicieuse

Il me suffit d'ouvrir un espace de rêve

Dans l'instant qui me traverse de ralentir mon pas

De respirer plus doux.

 

 

Où que tu sois

Où que je sois

Je te sens

 

 

Je te sens entière, active ou rêveuse

Il me suffit de te retrouver le temps de nos rencontres

Les plages de nos partages ou les rires de nos attentes

Il me suffit de me relier au meilleur de moi-même car cela tu me l'as laissé

Tu n'as rien emporté de ce que je suis

Dans le plein de toi  je reste entier à l'absence de toi.

 

 

 

 

 

                                                                                                Jean GRANADOS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 09:37

Le respect : une notion à réapprendre

Avez-vous remarqué combien dans notre langage courant qu’il soit écrit ou oral,

on utilise de plus en plus souvent des termes comme :

Incivilité, incivisme, intolérance, violence, agression, dégradation…et autres synonymes ?

Ne pourrait-on y trouver davantage le mot Respect ?

Respect de soi, respect des autres, respect de la dignité de la personne,

mais aussi respect des lois de notre République, respect des décisions votées démocratiquement, respect des différences, respect des règles de vie en société….ou encore le respect des biens.

Avant d’agir, demandons-nous toujours  " Et si l’autre en faisait autant ? "

Je n’ai pas l’intention d’outrepasser ici le rôle qui est le mien aujourd'hui en me lançant dans des réflexions philosophiques que d’aucuns jugeraient surannées ; je n’en ai pas non plus la compétence.

Toutefois nous avons le devoir d’appliquer, de rappeler et de transmettre cette notion de respect, base de toute éducation.

Nous n’avons pas le droit de nous lamenter sur les dérives de notre société, si nous ne prenons pas la peine à quelque niveau que ce soit de rappeler ces règles fondamentales.

Que serait la vie dans une commune où les citoyens oublieraient la courtoisie la plus élémentaire, s’invectiveraient à chaque rencontre, manqueraient d’égards envers les générations précédentes ?

Sur quel modèle les jeunes générations pourraient-elles alors fonder leurs propres conduites ?

Heureusement, la nature humaine est ainsi faite que l’homme peut à tout moment reprendre Espoir.

Forts de cette confiance, c’est avec sérénité et conviction que nous continuons de réfléchir, de travailler Ensemble, pour que demain le Respect ne soit pas seulement un mot mais bien une réalité à vivre au quotidien dans notre commune.  

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 18:48

A ceux qui contestent sans jamais rien faire,  

 

A ceux qui critiquent sans jamais s’investir,  

 

A ceux qui se disent « après-tout nous quitterons Flourens » plus tard,  

 

A ceux pour qui rien ne va jamais mais qui ne font pas la moindre démarche pour que ça change,  

 

A TOUS CEUX-LA, JE DIS : 

 

Que la société dans laquelle nous avons la chance de vivre pourrait être tellement meilleure avec…  

 

Un peu d’imagination, 

De tolérance, 

De courage,

D'humanité,

De sens du partage 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 21:49

Je refuse cette forme de violence que l'on appelle l'insulte, non par sa grossièreté mais parce qu'elle me semble exprimer la révolte débile et convulsive plus que la liberté de raison. (JG)

 

Dans un mode moderne où les intérêts personnels passent souvent avant toute chose, où l'individualisme est de règle, nous prenons conscience de la présence de nos aînés trop tardivement. (JG)

Partager cet article
Repost0