Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

Maxime

Mon Idéal ... c'est Vous !

Recherche

Texte libre

Vous souhaitez soutenir notre action  

BULLETIN D’ADHESION 

« LES AMIS DE FLOURENS » 31130 FLOURENS

 Nom Prénom ……………………………

 Adresse………………………

Localité……………Code Postal…….

' .../.../.../.../...   

š e-mail…………………

 £      Adhérent : 21.00 €

 £      Sympathisant : 16.00 €

 £      Membre Bienfaiteur : Sans limite de versement

 £      Demande d’information sur l’association.

 Règlement à joindre au nom de: 

« LES AMIS DE FLOURENS ». CCP:0772086RO37 Tlse

Coupon à expédier à :

Jean  GRANADOS. 2, rue Pasteille. 31130 – FLOURENS  

Archives

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 09:20

DOMINIQUE.

C’est le cœur gros, que je vais tenter de vous décrire, avec mes « maux » mots, qui était cette femme, cette mère, celle qui partageait depuis peu ma vie et que peu de personnes au fond ne percevaient vraiment.

Elle était à la fois, le jour et la nuit, le soleil et la pluie, le calme et la tempête, passionnée surtout, jalousée souvent.

 

 

Disponible, attentive, prête à rendre service, dynamique, provocatrice, elle était un mélange détonnant qui pouvait déranger.

Mais dans son fond on pouvait découvrir, pour peu que l’on s’y attarde, Beauté, Sensibilité, Amour, Féminité, Générosité, son besoin de reconnaissance la poursuivait au point de la rendre coléreuse, instable par moments.

 

 

Seul l’amour et l’attention de l’autre pouvaient lui donner confiance.

Le destin ne nous a pas permis de poursuivre notre route, cette route entravée par des années de galère, de haine, de jalousie, de blessures, de déchirures, nous avions pourtant caressé l’espoir d’un avenir plus serein.

Peut-être nous sommes nous connus trop tard.

Où que tu sois, je poursuivrai ma tâche car avec moi et en moi tu demeureras Petit Cœur.

 

 

 

 

« Quand le cœur est violenté, seuls les yeux peuvent pousser un cri »

 

 

            

 

 

   Jean  GRANADOS

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 20:59

Les Femmes

Mises en musique ou en poèmes, Vous les Femmes, Etes-vous, comme l’affirme le poète, l’Avenir de l’Homme ? 

Dans tous les magazines, les reportages on nous parle de mixité, de parité.

Elle est  évidente dans beaucoup de domaines.

Une question : les femmes ont-elles décidé de prendre le pouvoir ou les hommes ont –ils déserté ? 

Les femmes ont cette capacité à mener de front des tâches voire des combats de toute nature ; c’est une grande qualité qui leur permet d’affronter les troubles de la vie : aux fourneaux, au bureau, aux côtés de leur mari, et mères attentionnées, elles sont un exemple de pugnacité. Aussi bien dans leur dimension sociale que familiale, les femmes  n’ont rien à envier aux hommes que la reconnaissance. D’où les nombreuses batailles gagnées à force de présence, de régularité, de détermination. 

Toutes ces femmes de l’ombre forcent le respect à l’image de leurs consoeurs que l’on porte déjà aux plus hautes instances : j’ai nommé Hillary et Ségolène.

A Flourens, elles sont nombreuses celles qui par le passé ont ouvert le chemin, les plus jeunes suivent leurs traces et nous comptons sur elles pour transmettre la mémoire de notre commune et ouvrir d’autres voies. 

Partager cet article
Repost0